dimanche 7 août 2016

Dimanche 11 mai 2003 : Pont sur l’Ouysse – Gourdon.

Nous avons dormi dans la nature sur le causse de Gramat, non loin de Rocamadour.

Nous nous retrouvons à 9h30 au pont sur l’Ouysse.
Le GR 652, de concert avec le GR 64, traverse la rivière. Il va s’orienter maintenant dans une direction sud-ouest. Quittant la vallée, le sentier remonte bientôt dans un chemin creux sur un plateau. Itinéraire forestier qui débouche au hameau des Vitarelles. Puis un assez long parcours sur la route D23 nous mène en descente, Oscar et moi, vers la combe de la Dame. On franchit l’autoroute A20. On quitte définitivement le parc naturel régional des Causses du Quercy.
Aussitôt après, les GR s’engagent sous forêt dans un vallon. Oscar cherche de la fraîcheur. On s’arrête pour boire un peu. Le sentier bifurque ensuite dans la combe de Millières. On arrive à une citerne, en fond de combe. Oscar s’y précipite et s’allonge dans un collecteur vaseux peu ragoûtant. Il nous reste à remonter un talweg jusque sur le plateau. A l’intersection avec une petite route, on retrouve Viviane à 11h45.
Nous allons manger non loin de là dans la nature à proximité d’une ruine.

Je repars seul à 15h30 et traverse le hameau de Nègrefeuille.
Les GR 652 et 64 atteignent maintenant une région de bocage, doucement vallonnée, la Bouriane. C’est le Quercy périgourdin, aux collines boisées entrecoupées de vertes vallées, à l’est du Bassin d’Aquitaine.
Par un vallon peu encaissé dans le lit d’un cours d’eau temporaire, les GR gagnent Le Vigan. A côté d’un plan d’eau, se déroule un match de foot féminin. Je traverse le village par des ruelles, passe devant l’église abbatiale, bel édifice gothique.
Je m’éloigne en grimpant le long d’une haie en bordure des prés. Un lapereau en observation devant des vaches (!) s’enfuit à mon approche.
Le sentier rejoint la plaine où coule le ruisseau du Bléou qu’il va longer sur quelques kilomètres. Viviane est stationnée près d’un garage à l’entrée de l’agglomération de Gourdon, à 17h30. Avec le camping-car, nous allons contourner la butte en empruntant sur route l’itinéraire carrossable. C’est ainsi que nous entrons dans Gourdon.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire