dimanche 7 août 2016

Mardi 4 novembre 2003 : Frayssinet-le-Gélat – Montcabrier.

Au matin, nous contournons en Boxer Frayssinet-le-Gélat par l’ouest, sur le tracé du GR, jusqu’au cimetière.
A partir de là, je m’éloigne, seul cette fois, pour un cheminement dans la campagne, entre prés et bois, alternativement sur des petites routes ou des chemins. Le temps est toujours idéal, la forêt magnifiquement cuivrée, rehaussée par le soleil entre les frondaisons.
A Peyre Trocade, un panneau précise que la cueillette de champignons est interdite. Le GR se poursuit entre des bois de châtaigniers, des prairies, des champs de maïs et bientôt des vignes. Je suis frappé par la verdure de l’herbe dans les prés. Après la sécheresse de l’été, la végétation s’est régénérée en septembre et garde une teinte verte inhabituelle pour la saison.
Après Fraysse-Haut, le GR continue tout droit à travers bois. Il débouche entre des vignes près de la ferme de Cuzorn. Nous sommes maintenant dans la zone AOC des vins de Cahors.
Le GR 652 gagne alors Montcabrier, petit village haut perché, aux belles maisons couleur d’ambre, ancienne bastide du XIIIe siècle. C’est là, sur la place du village que je retrouve Viviane. 

Nous mangeons dans la nature.
Dans l'après-midi, nous partons chercher du vin de Cahors dans une cave de la vallée du Lot, à Prayssac. Le soir, nous nous installons dans un petit camping à la ferme ouvert en permanence, à Soturac, à proximité des oies et des poules.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire