dimanche 7 août 2016

Mercredi 30 juin 2004 : Roquefort – Moirax.

Malgré une chaleur difficile à supporter, je commence à marcher, en fin d’après-midi, chapeau sur la tête, en direction du château de Roquefort que je contourne. Par un sentier bordé de chênes et de cornouillers, je me dirige vers un bois.
Les cigales « chantent » bruyamment, de nombreux papillons volent dans le sous-bois. Anax imperator, une grande aeschne majestueuse, le plus grand et le meilleur voilier de tous les odonates, traverse le chemin, pourtant assez loin d’un point d’eau.
Je grimpe vers l’église d’Estillac que je visite rapidement. Après une descente vers le ruisseau de Ringuet, je remonte à travers champs. Deux jeunes faons de l’année broutent dans la prairie à quelques mètres. Lorsqu’ils m’aperçoivent enfin, ils s’enfuient en quelques bonds gracieux.
Je côtoie des champs de blé jaunis, des prés jonchés de meules de foin … Franchissant un ruisseau sur un pont roman qui ne se remarque pas, j’atteins Moirax à18h45. Viviane et Oscar m’attendent sur la place.

Nous allons passer la soirée au « Moulin de Mellet », camping où nous avions déjà dormi le 8 mai.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire